Le développement logiciel d'aujourd'hui se doit d'être rapide, hautement qualitatif et centré sur la valeur business. Cette efficacité est possible grâce à des outils et des méthodologies. Si votre entreprise développe ou fait développer des logiciels spécifiques, il est primordial de les mettre en œuvre afin d’industrialiser la production de vos logiciels.

En effet, beaucoup trop d’entreprises développent du logiciel de façon artisanale. Il en résulte :

  • une perte de temps importante pour les développeurs,
  • développeurs dispersés, et qui ne se concentrent pas sur les enjeux business et sur les besoins utilisateurs,
  • perte de qualité importante du produit fini,
  • des cycles de développement trop longs, des utilisateurs peu impliqués et donc mécontents du produit fini,
  • logiciels difficiles à maintenir et faire évoluer,
  • etc.

Au final cela représente une perte colossale d’argent, à la fois en coûts directs et indirects (et cachés).

L’industrialisation du développement nécessite (liste non exhaustive) :

  • l’utilisation de langages et d’outils de développements modernes et largement utilisés par la communauté,
  • l’utilisation des packages et frameworks tierces,
  • la mise en œuvre de tests unitaires et tests d’intégration,
  • l’utilisation d’une forge logicielle pour tous les composants du logiciel à produire (y compris la base de données !),
  • l’intégration continue,
  • déploiements automatisés,
  • la mise en œuvre de méthodologies (SCRUM, Agile),
  • l’utilisation d’outils de gestion de projet (intégrés aux outils de développement),
  • la définition de process et de procédures spécifiques,
  • l’organisation des équipes,
  • etc.

Ainsi, la production de logiciel intègre des outils de contrôle qualité, de productivité et d’automatisation. Les développeurs peuvent se concentrer sur les besoins utilisateurs et à la réponse fonctionnelle, et donc sur les besoins business de l’entreprise. Ils peuvent également être plus créatifs et innovants, et être donc des moteurs de création de valeur !

Par ailleurs, il est important de comprendre qu’il est impossible de mettre en œuvre des méthodologies agiles sans un développement logiciel industrialisé. En effet, les méthodologie agiles exigent des sprints courts (une à trois semaines) et des livrables à chaque fin de sprint : si le déploiement d’une nouvelle version nécessite une ou plusieurs journées dans le sprint, le temps consacré au développement est fortement raccourci!

L’industrialisation du développement logiciel est aujourd’hui primordiale afin de maximiser vos investissements dans le développement logiciel. Il s’agit ni plus ni moins de développer du logiciel selon les règles de l’art et de mettre en œuvre les « bonnes pratiques de fabrication » logicielle.