Ces derniers mois nous avons beaucoup lu et entendu que la transformation numérique des organisations s’était fortement « accélérée » depuis 2020. Est-ce vraiment bien le cas ?

Historiquement le numérique est (et sera toujours) un levier de productivité : accélération des traitements et process, partage de données, automatisation de tâches, suppression des erreurs, suppression des barrières (géographiques, physiques, linguistiques), etc.

La transformation numérique va au-delà du levier de productivité. La transformation numérique est la mise en œuvre d’un ensemble d’éléments qui permettront à votre entreprise d’innover par le numérique créant ainsi de nouveaux business models, de nouveaux produits, de nouvelles sources de revenus, etc.

Le graphique ci-dessous vous permet d’évaluer rapidement si vous êtes toujours dans le numérique de productivité ou si vous avez réellement débuté votre transformation numérique. Le graphique présente des sujets (listes non exhaustives) et leur contribution à la productivité ou à l’innovation par le numérique.

maturité numerique.png

N’oublions pas que le numérique de productivité alimente et soutient le numérique d’innovation : il est primordial de mettre en œuvre une informatique de productivité efficace et adaptée à vos besoins. Sans cela vous resterez focalisés sur ces besoins (à juste titre) et il vous sera difficile de démarrer votre transformation numérique.

En ce qui concerne la fameuse « maturité numérique », il est important de garder à l’esprit que la numérisation est un processus sans fin qui évolue en fonction des technologies, des méthodologies, des process, etc. L’évaluation de la maturité numérique n’est valable que dans un contexte donné et à un instant donné. Ainsi votre organisation peut être considérée comme numériquement mature l’année N et ne plus l’être l’année N+5.

Dans nos prochains articles, nous détaillerons les différents sujets du graphique relatifs à l’innovation par le numérique. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos articles.